Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 22:51



.../...

... Enième escapade de Gaspard.

... - Tu claques des dents, souffla Ludovic qui venait de sauter à son tour.
... Niklaas continuait de ronfler. Ils prirent un chemin qui s'éloignait du village, puis ils montèrent à travers champs vers la forêt. Après avoir suivi la lisière encombrée de ronces, ils parvinrent à une allée qu'ils suivirent.
... Le vent était presque tombé, et l'on n'entendait que de loin en loin frémir quelques feuillages élevés. Sous les bois régnait une obscurité presque complète. on était guidé seulement par la bande étoilée qui dominait le chemin.
... - Je ne comprends pas ce que tu veux, soufflait Jérôme.
... - C'est ma forêt, dit Gaspard. Je suis né près de cette forêt.
... Sans même le savoir, il avait la conviction que tout ce qui ferait sa vie lui serait donné par la forêt. Il y a dans les bois une grande paix fraternelle. La nuit, dans les ténèbres, on y perçoit plus de choses que pendant le jour, car les moindres bruits ont une portée considérable. les garçons s'arrêtèrent pour écouter des froissements légers de feuilles mortes au passage du gibier qui gagnait les lisières. Puis il y eut une bousculade assez brutale dans le lointain.
... - Un sanglier, murmura Gaspard.
... Jérôme tremblait de tous ses membres, Ludovic lui tira les cheveux. Alors, on entendit un pas d'homme dans la boue de l'allée. Gaspard saisit ses amis par le bras et les entraîna sur le côté. Il y avait là de hauts épilobes dans une clairière de quelques mètres carrés. En s'accroupissant, on voyait les fleurs noires au milieu des étoiles. Les garçons s'étaient glissés derrière le rideau d'épilobes. Les pas se rapprochèrent, et un homme passa. Ils ne purent distinguer la silhouette, mais quand ils voulurent quitter leur retraite, ils aperçurent son ombre immobile contre le ciel à l'entrée du chemin. Ils attendirent. L'homme s'assit et ils ne le virent plus, mais ils savaient qu'il restait là à épier. Ce pouvait être un douanier... 

....................................................................................  à suivre  ...

4203760637_ee5b4166f9.jpg 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories