Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 21:52



.../...


... Chaque soir, depuis des mois, il la voit sur son banc, mais il ne fait que passer. Il a appris à la connaître. Il sait qu'elle rentre seule. Le nez collé à la vitre, il la suit, aussi longtemps que le train lui permet. Elle, Marion, ne l'a jamais vu mais son rêve la pousse à accepter l'invitation. 
Le soir du rendez-vous, elle est sur le quai. Mais cette fois elle est fébrile, impatiente. Il n'y a personne ni sur le quai, ni dans la salle d'attente. Elle doute. Elle consulte sa montre nerveusement. Le train ne devrait pourtant plus tarder. Mais rien ne se passe. Elle prend peur. Il se met à pleuvoir, la faisant se réfugier à l'intérieur de la gare. Elle pleure à chaudes larmes cette fois. Elle sort la lettre de sa poche, la relit en reniflant, puis de rage la jette dans une corbeille. Le froid la saisit. Elle se couche sur la banquette en moleskine fatiguée tout près d'un gros radiateur en fonte et s'y endort...
Quelques instants plus tard, un employé de la SNCF allume le guichet. Il enfile un imperméable, pose sa casquette avec précision sur la tête et sort sur le quai. Bientôt un train entre en gare. Il s'arrête dans un long couinement douloureux. Trois personnes en descendent. Un couple de gens âgés qui s'éloignent rapidement, puis un jeune homme avec un sac à dos. Celui-ci reste immobile et semble chercher quelqu'un, qu'il ne trouve pas. Il hésite à remonter dans le wagon mais le train s'éloigne déjà...
L'employé le regarde, étonné. La pluie redouble. Il se décide enfin à s'abriter. Sa vie semble s'arrêter là, ce soir, sur ce quai de gare désert...
Dans la salle d'attente, une porte claque. Marion s'éveille en sursaut. Où est-elle? Que fait-elle ici? Machinalement elle consulte la vieille horloge dont les chiffres romains sont en partie effacés. Un sourire illumine son visage. Elle se frotte les yeux, ramasse sa grosse écharpe et court en direction du quai...
Il est là. C'est lui. C'est son rendez-vous... Elle court vers lui. Il tend les bras. Ils s'embrassent, sans se connaître, se serrent à s'étouffer, pour ne plus se perdre déjà... Elle pleure à nouveau mais de bonheur cette fois...
A la pendule du quai, il est 23 heures. A la montre de Marion, il est minuit!!!... C'est l'automne... 


                                                                                      à une adolescente...

4420656065_022af29094.jpg 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories