Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 22:41



.../...

...............................................................................


... Les conseils de Niklaas, Gaspard n'était pas près de les suivre, bien qu'il fût considérablement étonné, ainsi que Ludovic et Jérôme, par la richesse de la cité, et des campagnes qui se déroulaient à leurs pieds. Il avait bien trop d'impatience et devait s'attendre à de nouvelles péripéties.
... Pendant les deux semaines qui suivirent, la petite troupe gagna les rives de la Meuse et en remonta le cours en suivant le train de leur jument, qui pouvait marcher pendant des heures de son pas tranquille, malgré son apparence minable. Ils traversèrent des villes, des villages, des bois, montèrent et redescendirent des collines couvertes de chaumes et de betteraves. Le grincement des essieux du break se mêlait au chant des sauterelles.
... Ce ne fut qu'après Namur que Niklaas décida de s'adonner sérieusement à la vente des chansons. Il rechercha les marchés, et l'on passa des heures debout sur les trottoirs à jouer des airs que Gaspard chantait en proposant les chansons aux badauds. On continua cependant à se diriger vers le Sud, et Niklaas ne manquait pas de conduire les garçons sur les tours, les beffrois et tous les lieux élevés d'où l'on pouvait inspecter les alentours. On put ainsi apercevoir de nombreux parcs de châteaux. Certains parurent assez extraordinaires pour qu'on prît la peine de s'informer d'une Maman Jenny, qui s'était enfuie au début de la guerre, portant dans ses bras une petite fille blonde...
... Maman Jenny avait-elle été simple servante dans un château? Se serait-elle sauvée pour d'autres raisons que la guerre? Pourquoi aurait-elle gagné la France au lieu de se réfugier dans l' Ouest du pays? On se posait ces questions. On en discutait avec les gens des villages, les fournisseurs et les concierges des châteaux. On ne parvenait à aucun résultat, mais rien que d'agiter ces questions redonnait de l'espoir à Gaspard Fontarelle. Surtout on observait le caractère fantastique et vraiment ignoré de certains parcs ornés d'arbres exotiques et de fleurs splendides, entourés d'ormes et de chênes. Si l'on ne découvrait pas ce lieu exceptionnel où l'on trouvait à la fois des bouleaux, des palmiers et l'étendue d'eau pareille à la mer pour des yeux d'enfant, Gaspard était de plus en plus passionné par la variété des paysages et les eaux de la Meuse d'où montaient dans le ciel d'été les appels de trompe des péniches...

..........................................................................   à  suivre toujours...


3848738802_33179aa47c.jpg 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories