Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 21:43



.../...


...............................................................................


... Lorsque Hélène parlait à mi-voix pour que le gouvernante n'entendit pas, la dame priait aussitôt Gaspard de sortir, prétendant qu'Hélène se fatiguait.
... - Qu'est-ce qu'on peut faire? demandait Gaspard le lendemain.
... - C'est possible de retrouver d'abord ce pays, disait Hélène. Il a l'air fantastique, mais, comme il existe, on le découvrira forcément.
... - Il n'y a pas un lieu au monde... murmurait Gaspard.
... - Qu'est-ce que tu en sais? Pourquoi veux-tu me décourager maintenant?...
... - Je ferai ce que tu voudras, disait Gaspard, mais je ne suis capable de rien.
... Il voulait éviter d'engager l'avenir et de faire à Hélène des promesses trompeuses malgré les recommandations de M. Drapeur. Il était persuadé que de toute façon il ne pouvait rien pour Hélène. 
... Cependant le " Beaumont " poursuivit son voyage. Gaspard trouvait de longs moments pour contempler la mer. Sans cesse la mer changeait. Dans les premiers jours, elle resta profondément bleue et calme. Elle devînt bientôt plus mouvementée, et peu à peu le verte s'y mêla au bleu. On entra dans la Manche.
... Hélène put quitter son lit et venir sur le pont. C'est là qu'elle eut un dernier entretien avec Gaspard, comme la traversée touchait à sa fin. Ils étaient appuyés sur le bastingage et regardaient la côte d'Angleterre qui s'approchait. Hélène dit à Gaspard:
... - Nous arriverons demain. Jure-moi que tu chercheras mon pays, jure-moi que tu ne me trahiras pas.
... - Je dois rentrer à Lominval, dit Gaspard.
... Hélène regarda Gaspard. Il lut dans ses yeux une grande tristesse et du mépris. Il ajouta:
... - Tu sais que je ne t'oublierai pas, et que je ferai tout ce que je pourrai pour toi.
... - Jure-moi, dit Hélène.
... - Je te jure que je chercherai ton pays.
... M. Drapeur survint à ce moment. Il remercia Gaspard de l'amitié qu'il avait pour Hélène. Gaspard avait prononcé exactement les paroles que M. Drapeur voulait, mais il y croyait tandis que l'homme n'y croyait pas.
... Pendant toute la traversée, Parpoil était resté invisible, comme en disgrâce. Il ne devait pas tarder à se manifester. Le yacht entra un matin dans l'un des grands bassins du port d'Anvers. On était au début du mois d'août, le 5 août, je crois. Dès que le bateau fut à quai, M. Drapeur et Hélène descendirent. Une voiture les emmena. Gaspard attendit pendant des heures enfermé dans le salon. Ce fut Parpoil qui vint le trouver. 
... - Eh bien, jeune homme, lui dit-il, notre croisière est terminée. Il me reste à remplir un dernier devoir. Il me faut vous reconduire à la gare et vous remettre un billet jusqu'à Revin. Mlle Berlicaut vous attendra à Bruxelles. Nous l'avons prévenue par dépêche.
... Gaspard fut étonné par ce dénouement. Il n'avait rien à répondre. Il comprenait qu'on avait cherché à tromper Hélène et à le tromper pour les ramener l'un et l'autre à la routine ordinaire. On ne leur avait même pas permis de se dire au revoir.
... - M. Drapeur vous invitera peut-être un jour à rendre visite à Hélène, ajouta M. Parpoil avec ironie, si toutefois vous êtes raisonnable, si toutefois vous voulez bien croire qu'elle a rêvé et que personne au monde ne pourra jamais découvrir ce damné pays qu'elle s'est mis en tête.
... Gaspard garda le silence. Il descendit sur le quai avec Parpoil. Un taxi vint les prendre. Ils arrivaient à la gare Centrale un quart d'heure plus tard...



..........................................................................  à suivre ....

2174949918_309310a516.jpg                                                     

     


 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories