Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 22:05



.../...

.....................................................................

...  Une silhouette raide. L'homme devait être habillé d'un complet blanc, mais sa tête semblait énorme et noire. Tournait-il le dos? Gaspard s'effaça derrière la cheminée. Quand il eut repris courage, et qu'il se fut avancé de nouveau, l'homme n'avait pas bougé. cette fixité, au lieu de rassurer Gaspard, l'emplit d'effroi. La silhouette n'était rien d'autre qu'une grande manche à air qui servait à l'aération de la chambre des machines, comme il l'apprit par la suite. Gaspard soupçonnait déjà que cette silhouette n'était pas un homme, mais il redoutait de s'en assurer. Son coeur battait à se rompre. Une atroce crampe lui tordait l'estomac. Gaspard jugea bon de regagner le canot, pour se remettre un peu, avant de faire une nouvelle tentative. Il pourrait tâcher de descendre sur le pont inférieur autrement que par l'échelle. Il se glissa de nouveau sous la toile. A peine s'était-il couché au fond du canot qu'il entendit qu'on montait l'échelle. L'homme de quart devait faire sa ronde. Gaspard put constater qu'il n'échangeait aucune parole avec la manche à air. Ce silence lui inspira toutefois de nouvelles craintes, comme si des ennemis l'assiégeaient avec une prudence menaçante. L'homme redescendit l'échelle. Gaspard attendit une bonne demi-heure avant de soulever un peu la toile. Le jour se levait. Une vive lueur inondait la cheminée blanche et la manche à air.
... C'était trop tard pour fuir. Gaspard, désespéré, s'étendit au fond du canot, la tête entre ses bras. Il songea à la tranquille auberge de Lominval, puis il s'endormit...

.......................................................................  à suivre  ....


 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C

L'imaginaire nous trompe,


Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories