Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 22:09


.../...
..................................................................................
... - Faites ce que je vous demande. Vous ne risquez rien. Vous aurez fait une bonne action. Si vous voulez, n'allez pas ouvrir la porte. Je l'ouvrirai, mais ne me retenez pas, je vous en supplie.
... M. Baiseùain s'était penché vers l'enfant, tandis qu'il commençait  à le savonner. Il fut assez étonne pour se trouver contraint d'écouter sans un mot dire. La voix de l'enfant était si douce et si persuasive que le coiffeur aurait peut-être cédé à une demande aussi extraordinaire. Mais l'un des hommes s'était avancé. Il frappa sur l'épaule de M. Baisemain, qui eut un violent sursaut:
... - Je dois vous prévenir que cet enfant conte des mensonges à qui veut l'entendre. Il cherche tous les moyens pour s'enfuir. Nous devons vous mettre au courant. Quoique nous soyons des étrangers, nous n'aimons pas qu'on dise du mal de nous.
... C'était M. Parpoil qui avait parlé, M. Drapeur était demeuré assis. Il fit observer qu'il ne lui semblait pas nécessaire de donner des explications, et que l'enfant resterait bien sagement où il était. M. Parpoil se tourna vers M. Drapeur:
... - IL s'est déjà sauvé de cette façon, quand nous étions à Anvers dans un magasin. Il a réussi à se faire passer pour un enfant volé, et il a profité, pour nous échapper, du désarroi qu'il avait causé parmi les clients du magasin.
... - Il n'y a personne ici que nous, objectait M. Drapeur.
... - Des clients peuvent venir. Si M. Baisemain se laissait convaincre...
... - Je suis prêt à vous écouter, dit M. Baisemain.
... - C'est bien inutile, disait M. Drapeur.
... M. Parpoil s'était présenté. Il avait conté qu'il avait l'honneur d'être le secrétaire de M. Drapeur et que celui-ci était un marchand de diamants, mais qu'il avait aussi une grande célébrité comme amateur d'oeuvres d'art. M. Drapeur possédait un château dans les environs d'Anvers, et il allait prochainement partir en croisière sur son yacht.
... - Ceci dit, conclut M. Parpoil, pour que vous jugiez combien il pourrait être ennuyeux pour vous d'avoir des démêlés avec M. Drapeur.
... M. Drapeur s'était levé:
... - Je regrette, Jacques, mais vos paroles me semblent un peu insolentes. La vérité, monsieur Baisemain, c'est que j'aime mon enfant, et que je suis désolé qu'il ait résolu de s'enfuir. On dit que certains enfants sont sujets à des fugues, et de puis un an, celui-ci fait tentative dur tentative. Il a dernièrement traversé toute la Belgique.
... - Il prétend chercher sa famille et son pays, ne put se garder de dire M. Baisemain.
... - Il n'a d'autre famille que moi qui suis son oncle, et d'autres pays qu'Anvers...
...............................................................................  à suivre ...
 
Du côté de la côte belge...
================= 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Quelque chose de louche! non,
merci pour ce coucher de soleil


Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories