Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:08

.../...


... Chapitre 3 :

                                             Le cheval Pie et le coiffeur... 



... Gaspard demeura couché pendant de longs jours. Il avait deux côtes cassées, et la perte de son sang l'avait tellement épuisé que sa chambre demeurait comme dans un nuage et qu'il reconnaissait à peine ceux qui le soignaient. Le médecin défendait de lui parler.
... Dans ses rêves, Gaspard voyait une forêt avec des arbres très hauts. Il marchait longtemps dans la forêt, puis il arrivait à une lisière. Il y avait entre les fûts des arbres un vif éclairage. Il s'approchait, franchissait la lisière et soudain dans l'herbe des champs s'étendait une carte de géographie vaste comme un monde, avec des routes et de vraies villes. En s'avançant, il s'apercevait que l'herbe était en crin, la route en carton et l'eau faite de cellophane. Il n'y avait personne nulle part. Il arrivait devant un mur où était collée une affiche et sur l'affiche était peint un portrait, celui de l'enfant d'Anvers dont les cheveux de papier brillaient. Une nouvelle lumière en jaillissait comme d'une source et, dans cette lumière il y avait d'autres villes et des bateaux qui fuyaient sur la mer. Les lèvres de papier remuaient et disaient: " Je cherche mon pays ".
... Dès que Mlle Berlicaut eut constaté que son neveu était en bonne voie de guérison, elle ne se priva pas de le sermonner et de discourir à perte de vue:
... - Toujours se mêler de ce qui ne te regarde pas. Maître Gaspard fait le chevalier servant. Mais tu n'es pas né pour les aventures, mon garçon. Ce Monsieur Drapeur était d'ailleurs un homme mal élevé, en dépit de sa fortune. Il est reparti brusquement, sans remercier personne, sans même se soucier des gens qui cherchaient et ne savaient pas encore qu'il avait retrouvé son chenapan. Le lendemain, j'ai reçu un mandat international pour la chambre du gamin. Pas un mot d'écrit. Ce gamin, je le plains. Il n'a pas quinze ans, comme toi, c'est sûr, et il se croit déjà capable de faire ses volontés.
... - Il cherchait sa famille et son pays, dit Gaspard.
... - Voilà que tu te réveilles? Que signifie cette histoire?...
... - Drapeur n'est pas son père, insistait Gaspard.
... - De quoi te mêles-tu?... Que ce soit son grand-oncle ou son petit cousin, est-ce que cela nous regarde? On ne vole plus les enfants de nos jours et cet homme, quel qu'il soit, ne l'a certainement pas arraché de force à sa famille.
... - C'est vrai, dit Gaspard. Mais comment expliquer?
... - Nous n'avons pas besoin d'explication. Ces gens sont des originaux et voilà tout.
... Mlle Berlicaut ne démordit jamais de cette opinion.
... - Quant à toi, Gaspard, tu vas bientôt reprendre ton balai, et l'on ne parlera plus de cette histoire...

..............................................................................  à suivre!!!....

 

Elle aussi cherchait son pays!!!... L'a-t-elle trouvé?...
================================= 
Partager cet article
Repost0

commentaires

covix 10/10/2009 00:46


bonjour Alain
Le Gaspard revient à lui, reprend ses esprits et il semble ruminer quelque chose...
Merci pour cette chanteuse qui m'est inconnue, décidement je vais ed découverte en découverte, j'aime cela
Bonne fin de semaine
&mitié
Covix


Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories