Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:58



.../...

... Suite et fin du deuxième chapitre...

...............................................................................

... Deux hommes descendirent de l'auto. C'était M. Drapeur et Jacques Parpoil.
... - Il faudrait poster des gens, ou simplement des gamins aux quatre coins du village, disait Parpoil. D'ici, par exemple, on peut voir dans diverses directions.
... - Je pense pour ma part qu'il a gagné la forêt, objectait M. Drapeur.
... - Il n'a pas pu aller dans la forêt.
... L'enfant avait pâli en entendant la voix de M. Drapeur, et des larmes jaillirent de ses yeux.
... - Tu détestes cet homme, souffla Gaspard.
... - Je ne le déteste pas, dit l'enfant.
... Les deux hommes s'étaient éloignés. Bientôt ils furent remplacés par un gamin loqueteux qui vint avec un troupeau d'oies.
... - Sosthène, expliqua Gaspard. On l'aura chargé de veiller sur les environs.
... Gaspard et son ami étaient installés assez commodément sur les fourches de deux branches voisines.
... - Tu te souviendras toujours de moi? dit l'enfant.
... Gaspard ne sur que répondre. Ils gardèrent le silence pendant un long temps. Peut-être une heure passa. Peut-être deux heures. Gaspard n'avait plus conscience de la durée. A travers les feuilles il vit que le soleil était haut dans le ciel. Pourquoi ne parlait-il pas à son ami et pourquoi celui-ci ne lui parlait-il pas? Il sentit que sa main était mouillée. Quand Gaspard baissa les yeux, il vit qu'elle était pleine de sang. Sa blessure s'était rouverte.
... - Ce n'est rien, dit Gaspard.
... - Je vais te soigner, dit l'enfant. Il faut descendre de l'arbre.
... - Non, dit Gaspard.
... Mais à cet instant il sentit qu'il devenait soudain très faible. Il se mordit les lèvres. Il aperçut encore les yeux bleus de son ami dans un éclair, et ce fut la dernière vision qu'il eut. Il s'évanouit et tomba au bas de l'arbre. Sosthène jeta l'alarme avec de grands cris, et les oies se mirent à cacarder. L'enfant était descendu pour rejoindre Gaspard. Il se pencha vers lui. Gas pard ne reprit pas connaissance...

............................................................................. à suivre ...


 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories