Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 21:20



.../...


... On continue l'histoire de Gaspard, il n'y a aucune raison de s'arrêter là...


..................................................................................

... - Il est devenu fou. Etendez-le sur la banquette.
... On l'étendit sur la banquette. On apporta de l'eau, des linges et de l'alccol. Gaspard fut rapidement pansé. Tandis qu'on le soignait, il écoutait afin de percevoir quelque signe de la fuite de l'enfant. mais il valait mieux qu'on n'entendit rien.
... - Les attaches étaient vieilles, déclarait la tante. Tout de même il a fallu encore que Gaspard se trouve là.
... Elle lui demanda de nouveau comment il se sentait.
... - Il faut rester près de moi, dit Gaspard. Ca va aller mieux tout-à-l'heure.
... - Le médecin, dit la servante.
... - Pas de médecin, dit Gaspard. Je vous jure que ça va aller mieux.
... On lui apporta un verre de rhum. Le commis balayait les débris de la glace. Il les fourra dans un seau avec une pelle. Une voiture ronflait vers l'église. Elle s'arrêta bientôt devant l'hôtel. C'était une puissante voiture.
... - Qui est-ce donc à cette heure?... s'exclama le cuisinier.
... - Vous le demandez? gémit la tante. C'est M. Drapeur, s'il faut tout vous dire. Rentrez dans votre cuisine. Toi, Fernande, dresse une table pour le déjeuner. Quant à Gaspard, le commis l'aidera  à monter dans la salle de bains et il le fourrera au lit.
... - Je vais mieux, dit Gaspard. Je peux monter tout seul.
... - Accompagne-le, Gustave, dit la tante d'un ton sec.
... Tout le monde, y compris Gaspard et le commis, avait disparu en un clin d'oeil, lorsque deux hommes que précédait M. Berrèque, le maire, entrèrent. Gabrielle Berlicaut, malgré la scène mouvementée à laquelle elle avait participé, se tenait calme et digne au milieu de la salle. Elle inclina gracieusement le buste, lorsque le maire lui présenta M. Emile Drapeur et M. Jacques Parpoil qui était son secrétaire. Le premier avait un long corps sec, un visage noble et froid, que des cheveux blancs plaqués rendaient encore plus glacial. Quant à M. Parpoil, il paraissait d'une rondeur malsaine, et il portait une barbe rousse. Mlle Berlicaut fut désagréablement impressionnée par le secrétaire, mais lorsque les yeux de M. Drapeur l'eurent fixée un instant, elle fut frappée par l'intelligence qui les enflammait.
... - Nous avons placé l'enfant de façon à ce qu'il ne nous échappe pas, selon vos instructions, reprit le maire. Mlle Berlicaut l'a logé au dernier étage de l'hôtel.
... - Je regrette de lui avoir donné une mauvaise chambre, Monsieur, dit Mlle Berlicaut. Mais j'ai voulu prendre toutes les précautions. J'ai veillé moi-même dans le couloir du deuxième étage où j'ai mes appartements.
... - Ne vous excusez-pas, dit M. Drapeur. Je vous suis très reconnaissant.
... La servante avait préparé les tasses pour le déjeuner sur la grande table du restaurant.
... - Vous devez avoir faim, dit Mlle Berlicaut. Nous allons vous servir de quoi vous réconforter. Voulez-vous que l'enfant descende maintenant?...
... - Je désire le voir d'abord dans sa chambre, dit M. Drapeur. Voulez-vous me montrer le chemin? Monsieur Parpoil, venez avec nous...

................................................................................ à suivre ...


 
Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Bonjour Alain
Ca donne envie de le lire ce roman, c'est très prenant, pourtant ce n'est pas mon genre littéraire préféré mais la il y a quelque chose d'autre.
Bonne journée
@mitié
Covix


Répondre

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories