Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 21:31



.../...



... Suite des aventures de Gaspard...

..................................................................

... Gaspard fut entouré d'une méfiance toujours plus grande. Sans cesse on l'avait à l'oeil , et il ne connt guère en somme ce qu'il y a de meilleur dans le vie de l'enfance et dans toute sa vie, le plaisir de parler à coeur ouvert et d'entendre parler à coeur ouvert. Ses parents le jugeaient parfaitement comblé et ne se souciaient pas, dans leurs courts séjours, des erreurs qu'on lui reprochait. C'était comme si le monde se cachait à ses yeux. En classe, Gaspard était rarement interrogé. Il eut de plus en plus l'assurance que rien ne le concernait et que toutes ses démarches seraient à jamais déplacées.
... Je vous ai dit que Lominval était un village fermé, assez austère, et que la vie s'y poursuivait dans la plus grande routine. On se souciait peu des choses du dehors et des pays situés plus loin que la forêt et qui ont tant de variété et de beauté. Cependant, parmi les habitants de Lominval, Gaspard devint encore le plus ignorant des choses du monde. Lorsqu'il quitta l'école à quatorze ans, Gabrielle Berlicaut l'occupa à cirer les parquets et à balayer la cour. Bien qu'il eût montré une intelligence assez vive, la tante se désintéressa de l'avenir de Gaspard. Si elle le gardait chez elle, pour faire son devoir, comme elle le proclamait, elle avait toutefois renoncé à ses rêves. Gaspard, de son côté, ignorait même qu'il eût été possible de concevoir pour lui quelque ambition. Son seul désir était de passer inaperçu. Il s'était d'ailleurs attaché à la maison, et les plus modestes choses du village faisaient partie de lui comme ses mains et ses yeux. Ses parents vinrent de plus en plus rarement. Ses soeurs avaient une vingtaine d'années. Elles s'étaient mariées avec des forains, et elles se souciaient peu de leur frère qui menait une vie trop différente de la leur.
... Beaucoup d'enfants se vantent lorsqu'il survient quelque semblant d'aventure, Gaspard avait eu sa bonne part d'incidents dont il aurait pu se dire le héros. Mais, comme on l'avait éminemment dédaigné en ces occasions, il avait finalement acquis une timidité douce et farouche...

................................................................... à suivre...


 

Ah ces odeurs d'éther, qui ne s'en souvient pas!!!...
================================ 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories