Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 22:10



.../... Suite de cette " mise au point sur la poésie " signée Léo Ferré.


..................................................................
... Avec nos avions qui dament le pion au soleil, avec nos magnétophones qui se souviennent de ces voix qui se sont tues, avec nos âmes en rade au milieu des rues, nous sommes au bord du vide, ficelés dans nos paquets de viande, à regarder passer les révolutions. Le seul droit qui reste à la poésie est de faire parler les pierres, frémir les drapeaux malades, s'accoupler les pensées secrètes.
... Nous vivons une époque épique qui a commencé avec la machine à vapeur et qui se termine par la désintégration de l'atome. L'énergie enfermée dans la formule relativiste nous donnera demain la salle de bain portative et une monnaie à piles qui reléguera l'or dans la mémoire des westerns... La poésie devra-t-elle s'alimenter aux accumulateurs nucléaires et mettre l'âme humaine et son désarroi dans un herbier?...
... Nous vivons une époque épique et nous n'avons plus rien d'épique. A New-York le dentifrice chlorophylle fait un pâté de néon dans la forêt des gratte-ciel. On vend la musique comme du savon à barbe. Le progrès, c'est la culture en pilules. Pour que le désespoir même se vende, il ne reste qu'à en trouver la formule. Tout est prêt: les capitaux, la publicité, la publicité, la clientèle. Qui donc inventera le désespoir???...
... Dans notre siècle, il faut être médiocre, c'est la seule chance qu'on ait de ne point gêner autrui. L'artiste est à descendre, sans délai, comme un oiseau perdu le premier jour de la chasse. Il n'y a plus de chasse gardée, tous les jours sont bons. Aucune complaisance, la société se défend. Il faut s'appeler Claudel ou Jean de Létraz, il faut être incompréhensible ou vulgaire, lyrique ou populaire, il n'y a pas de milieu, il n'y a que des variantes. Dès qu'une idée saine voit le jour, elle est aussitôt happée et mise en compote, et son auteur est traité d'anarchiste...
... 
... Divine Anarchie, adorable Anarchie, tu n'es pas un système, un parti, une référence, mais un état d'âme. Tu es la seule invention de l'homme, et sa solitude, et ce qui lui reste de liberté. Tu es l'avoine du poète.
... A vos plumes poètes, la poésie crie au secours, le mot " Anarchie " est inscrit sir le front de ses anges noirs; ne leur coupez pas les ailes! La violence est l'apanage du muscle, les oiseaux dans leurs cris de détresse empruntent à la violence musicale. Les plus beaux chants sont des chants de revendication. Le vers doit faire l'amour dans la tête des populations. A l'école de la poésie, on n'apprend pas, on se bat...
... Place à la poésie, hommes traqués! Mettez des tapis sous ses pas meurtris, accordez vos cordes cassées à son diapason lunaire, donnez-lui un bol de riz, un verre d'eau, un sourire, ouvrez les portes sur ce no man's land où les chiens n'ont plus de muselière, les chevaux de licol, ni les hommes de salaires...
... N'oubliez jamais que le rire n'est pas le propre de l'homme, mais qu'il est le propre de la Société. L'homme seul ne rit pas. Il lui arrive quelquefois de pleurer.
... N'oubliez jamais que ce qu'il y a d'encombrant dans la morale, c'est que c'est toujours la morale des autres...

                                                                                      Léo Ferré
                                                                                      ======


... Quel artiste aujourd'hui est capable d'écrire pareille mise au point... Merci Léo... En espérant que ce texte fera renaître la réflexion...


                                   ... " Nos pas que le sable déforme..."  Léo Ferré ( FLB )
                                   ===================================
Qu'écrire après de pareils textes...
====================== 
Partager cet article
Repost0

commentaires

covix 04/08/2009 18:54

Bonjour
Il nous manque, c'est sur, enfant de Rimbaud, comme il a raison dans son propos (je le met au présent) nous sommes en plein dedans, le pire si tu ne suis pas on te regarde comme un être étrange, un martien. Ne devrait on pas le soumettre aux collégiens et lycéens?
Merci pour ce partage, Rimbaud, Léo...
@mitié
Covix

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories