Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 21:29



.../...

... Ce cher Stéphane Mallarmé, très sensible et très honoré de la demande faite par Madame Rimbaud au sujet de Paterne Berrichon, répond aussitôt.



                                                                             Paris, 89 rue de Rome,
                                                                               Jeudi 25 mars 1897,



                                  Madame,



... Je suis très honoré que vous ayez pensé à moi, pour un renseignement de cette importance, que je vous donnerai confidentiellement et de mon mieux.
... Je vois Paterne Berrichon depuis plusieurs années. Je l'ai connu dans des circonstances graves. Jeune, avec une imprudence qui ne fut que générosité, il se rangea du côté de ceux qui souffrent et souffrit comme eux.
... Vous n'ignorez pas, qu'errant et révolté, il encourut telles condamnations infligées par la foi, à qui ne fait pas d'elle, tout de suite, sa foi, mais aucune, qui puisse entacher l'honneur. Sans doute, pour vous, Madame, dont le souvenir des commencements troublés de votre admirable fils n'altère pas la pitié que vous vouez, la première, à Arthur Rimbaud, ce passé de quelqu'un, qui prétend, aujourd'hui, au titre de votre gendre, ne garde rien d'alarmant. Et vous trouverez une fois de plus, l'autorité et la miséricorde spéciales d'être mère. Tout, depuis ce début et à travers des heures difficiles, atteste chez Paterne Berrichon une inflexible volonté de vivre d'après la règle établie ou tirer de son talent, qui est indiscutable. Les moyens réguliers d'existence. Il intéresse même par ceci, qu'un homme, dans le sens vrai du mot, très strict et sociable s'est, jour après jour, montré en lui; toutefois sans que sa droiture ait eu rien à sacrifier de premiers instincts fervents et justiciers: seulement, il les réserve comme je juge que cela convient, à la lutte morale et pour la production littéraire.
... Je vous remercie presque, Madame, de m'avoir procuré une occasion de résumer, à mon esprit, l'individualité très intéressante de Paterne Berrichon, avec qui mes rapports, dans la distraction de Paris, ont, de près ou de loin, toujours été très bons. Peut-être, le portrait, qui m'en vient, dans la pensée, en ce moment, pourra-t-il vous être d'une utilité parmi votre si légitime recherche d'information.
... Veuillez, Madame, agréer l'expression de mon profond respect...



                                                                                   Stéphane Mallarmé
                                                                                   ============

... Voilà donc un autre poète et pas des moindres à apprécier l'oeuvre d'Arthur...

 

Plaisir avant tout...
============ 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories