Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 21:05
.../...


... Arthur écrit pourtant régulièrement chez lui. Les courriers se croisent sans se rencontrer souvent ou se perdent aussi probablement...
... Le voilà donc parti pour une nouvelle aventure. Il va livrer des armes à Ménelik, roi du Choa. Il livre des fusils comme il livrerait d'autres marchandises. Il ne devient pas comme certains l'ont prétendu et prétendent toujours, un trafiquant d'armes... Un vendeur de fusils de chasse actuellement ne devient pas pour autant un trafiquant d'armes!!!...



                                                                             Aden, le 22 octobre 1885,




                              Chers amis,



... Quand vous recevrez ceci, je me trouverai probablement à Tadjoura, sur la côte du Dankali annexée à la colonie d'Obock.
... J'ai quitté mon emploi d'Aden, après une violente discussion avec ces ignobles pignoufs qui prétendaient m'abrutir à perpétuité. J'ai rendu beaucoup de services à ces gens; et ils s'imaginaient que j'allais, pour leur plaire, rester avec eux toute ma vie. Ils ont tout fait pour me retenir; mais je les ai envoyés au diable, avec leurs avantages, et leur commerce, et leur affreuse maison et leur sale ville! Sans compter qu'ils m'ont toujours suscité des ennuis et qu'ils ont toujours cherché à me faire perdre quelque chose. Enfin, qu'ils aillent au diable!... Ils m'ont donné d'excellents certificats pour les cinq années...
... Il me vient quelques milliers de fusils d'Europe. Je vais former une caravane et porter cette marchandise à Ménelik, roi du Choa...
... La route pour le Choa est très longue: deux mois de marche presque jusqu'à Ankober, la capitale, et les pays qu'on traverse jusque là sont d'affreux déserts. Mais, là-haut, en Abyssinie, le climat est délicieux, la population est chrétienne et hospitalière, la vie est presque pour rien. Il n'y a là que quelques Européens, une dizaine en tout et leur occupation est le commerce des armes, que le roi achète à bon prix. S'il ne m'arrive pas d'accidents, je compte y arriver, être payé de suite et redescendre avec un bénéfice de 25 à 30 mille francs réalisé en moins d'un an...
.........................................................



                                                                           .../... à suivre



... Quand Arthur cesse de se plaire quelque part, il ne fait pas bon entendre ses réflexions!!!... Pourtant ces gens qu'ils détestent à présent l'ont bien aidé... Qu'en sera-t-il par la suite!!!...


 
                                Caravane autour d'Ankober...
                                ==================
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Alain LECLEF
  • : Ce blog est destiné à présenter un court-métrage cinéma autour d'Arthur Rimbaud et de Nina... Voilà donc une approche par divers poèmes, d'Arthur bien-sûr... mais aussi d'autres poètes proches de lui... comme Emile Nelligan... de Léo Ferré pour sa musique et ses mots... ainsi que divers articles, images et extraits musicaux... Une balade aussi bien-sûr en Abyssinie... pour essayer de comprendre... Merci aux futurs lecteurs...
  • Contact

Recherche

Catégories